Inscription à la newsletter



Le Printemps des Bretelles

Daniel Mille
Première partie : Duo Bouclier


Lucille Reyboz   Daniel Mille



La musique d’Astor Piazzolla est aux bandéonistes et aux accordéonistes ce que les suites de Bach sont aux Violoncellistes : incontournable. L’œuvre est colossale, unique, intemporelle… Piazzolla reste une source d’inspiration inépuisable, un exemple, une aspiration, tant par la qualité et la beauté de ses compositions que par l’intelligence et la sensibilité de ses interprétations. Comme le dit Daniel, « En prenant de l’âge on sait le temps qui passe et la rareté des choses, on sait le sens du mot plaisir ». C’est pour goûter le plaisir d’un rendez-vous avec le Beau, de le savourer en conscience, que Daniel Mille choisit de se plonger dans l’œuvre de Piazzolla qu’il interprètera avec un quatuor de violoncelles...

Musicien exigeant et curieux, Daniel Mille collabore à ses débuts avec Barbara, Claude Nougaro, Christophe, Salif Keïta, Lokua Kanza, Richard Bona, Nina Hagen... entre autres. En 1993, son premier album Sur Les Quais remporte le Django d'or du meilleur premier album de jazz. Avec les albums Les Heures Tranquilles en 1995 et Le Funambule en 1999, il s’impose comme un soliste de premier plan. En 1999, il compose également la musique du spectacle La Valse des adieux de Louis Aragon, qui l'emmène sur les routes avec Jean-Louis Trintignant. Il poursuit cette aventure théâtrale avec Les poèmes à Lou d'Apollinaire en 2004 et plus récemment Vian, Prévert, Desnos toujours avec Jean-Louis Trintignant. Il publie les albums Entre Chien et Loup en 2001 et Après La Pluie en 2005 chez Universal Music Jazz/classics. En 2006, Daniel Mille remporte la Victoire du jazz du meilleur instrumentiste. En 2009, l’album L'attente, nominé aux Victoires de la Musique lui apporte la reconnaissance de la critique et l'adhésion du public.

  Première partie : Duo Bouclier



Si violon et accordéon riment souvent avec musique de l'Est, ce jeune duo transporte le public vers des terres inconnues qui appellent le respect et invitent au voyage. Issus d'une famille de musiciens, Dimitri et Julien Bouclier s'imposent aujourd'hui comme de véritables virtuoses au parcours déjà exceptionnel et au brillant palmarès.

Dimitri débute l'accordéon à l'âge de 7 ans, fait ses débuts de soliste en récital et est invité en 1re partie de grands concertistes comme Marie-Annick Nicolas ou François-René Duchable dès l'âge de 10 ans.  Accord parfait entre les deux instruments, liberté absolue et engagement total, les deux frangins impressionnent déjà par le lyrisme, et la simplicité des grands interprètes.



Visiter le site officiel de cet artiste Visiter la page Facebook de cet artiste


Infos sur le concert Achetez votre Pass Bretelles
Samedi 21 mars 2015 - 20h30 - Grande salle de l'Illiade

Tarifs (en €) : Plein 20 / Réduit 16 / Abonné 12 / Jeune 6

> Réserver votre place
>> Retour <<